ARTE L'Europe solidaire mobilisée contre la crise. Avec
ARTE Journal, partagez vos alternatives.
Eco-social

L’Abeille, première monnaie locale de France

par Françoise Lenoble - France

Coup de projecteur sur l’Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 à Villeneuve-sur-Lot.

This text will be replaced
Reportage réalisé par What's Up Productions pour ARTE Journal.

L’association Agir pour le vivant, basée à Villeneuve-sur-Lot dans le sud ouest de la France, est une pionnière. En janvier 2010, elle lance « l’Abeille », la première monnaie locale de France. Disparu dans les années 1950, ce type d’échange est en train de refleurir dans de nombreuses régions et villes d’Europe. La crise économique et financière, débutée en 2008 a dopé les initiateurs du projet. Ils ont souhaité revenir aux origines mêmes de la monnaie : l’échange de biens et services sans spéculation.

« L’Abeille » est une monnaie « fondante » ; elle perd 2% de sa valeur tous les six mois, ce qui rend la spéculation impossible, permet l’accélération des échanges et une plus grande création de richesses au niveau local. Les habitants de Villeneuve-sur-Lot peuvent par exemple acheter des tomates, se rendre chez le coiffeur ou le quincailler et payer en « Abeilles » auprès des commerçants participants au réseau. La monnaie reste ainsi dans la localité, profite à la communauté et renforce les liens entre citoyens et entreprises. Les euros échangés, 1 abeille = 1 euro, constituent un fonds de garantie et sont placés à la NEF, une société coopérative de finances solidaires.

À consulter aussi :

- Agirpourlevivant.org

- Lanef.com

- Monnaie-locale-complementaire.net

5 Commentaires

  1. Keynes 10 décembre à 20 h 15

    Bonjour,
    Cette monnaie est une belle initiative mais je ne comprends pas un point qui me semble important. A entendre les intervenants l’Euro est une plaie ( et je suis d’accord avec vous car l’usure est la maladie du siècle ), dans ce cas pourquoi votre monnaie est adossé a lui?
    2eme point : vous déposez l’argent qui a servi a acheté les abeilles dans une banque (la Nef) qui elle meme donne des crédits a interet et donc fait partie du système ( a moindre mesure mais elle en fait partie quand meme ), vous ne trouvez pas cela paradoxale?

  2. admin 24 octobre à 13 h 23

    Bonjour, pour la carte des monnaies sociales, c’est ici : http://monnaie-locale-complementaire.net/france/

  3. Walden 22 octobre à 23 h 25

    Umberto,
    Il se crée chaque année des monnaies complémentaires ou sociales dans toutes les régions de France. Sur le site cité plus haut « Monnaie-locale-complementaire.net », une carte de France indique les monnaies existantes et celles qui sont en projet. Mais elles ne s’appellent bien sûr pas toutes « abeille », chaque région ou communauté leur choisit leur joli petit nom. Le 1er et 2 décembre 2012, aura lieu la 6e rencontre nationale des monnaies locales et complémentaires à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L’une des soirées devrait être ouverte au grand public. Depuis quelques années, également, plusieurs livres sont sortis sur le sujet.

  4. Margaux 22 octobre à 10 h 36

    En effet, très bonne initiative qui montre que les solutions efficaces à long terme seront locales car elles impliquent directement les citoyens.

  5. umberto 18 octobre à 8 h 08

    Tres bonne initiative j’aimerai en savoir plus et pourquoi pas créer la même chose dans d’autres régions.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE