ARTE L'Europe solidaire mobilisée contre la crise. Avec
ARTE Journal, partagez vos alternatives.

Couchsurfing, l’hospitalité retrouvée

par admin, le 22 janvier 2013, dans Uncategorized, 13 commentaires
couchsurfing

Voir le monde en surfant d’un canapé à l’autre… Le concept né en 2004 aux Etats-Unis compte actuellement plus de 3 millions d’adeptes.
Par l’intermédiaire du site Internet Couchsurfing.org, des hébergeurs volontaires dans près de 80 000 villes offrent la possibilité aux membres de la communauté Couchsurfing de dormir gratuitement sur leur canapé. Cet échange d’hospitalité recueille un succès croissant à travers le monde.
Un bel exemple de solidarité, dont témoigne la couchsurfeuse Julia Druelle, 22 ans.

GenSol : Couchsurfing – opportunisme ou vraie solidarité ?  

This text will be replaced

Julia Druelle : Je pense qu’il y a un peu des deux, parce qu’au départ, c’est vraiment pour économiser ; quand on n’a pas vraiment les moyens de voyager, c’est la seule solution dans certains pays. Comme moi par exemple, j’avais été en Suède, et je ne pense pas que ça aurait été possible de me payer un hôtel. Mais en même temps, si on y va sans être intéressé par les personnes, ça va mal se passer, parce que l’on va se sentir gêné. Ce qui est intéressant, c’est de rencontrer des gens avec qui on peut lier une amitié, qui vont être assez à l’aise pour nous montrer la ville, nous parler de leur pays. En tout cas, personnellement je n’ai rencontré que des gens très intéressants parce que j’ai toujours choisi des profils qui m’intéressaient.

GenSol : Ton expérience du couchsurfing en Allemagne ?

This text will be replaced

J.D. : J’en ai faites plusieurs à Berlin, une à Nuremberg. A Berlin, ça reflète vraiment la vie berlinoise, l’idée de liberté, il y a toujours eu des gens qui me montraient des coins géniaux et pas tellement touristiques. Je trouve que le Couchsurfing c’est vraiment génial pour voir un pays de l’intérieur, donc dans une ville comme Berlin, si énorme et si complexe, c’est vraiment intéressant d’avoir les visions des habitants qui savent exactement où aller et quoi chercher, alors qu’en tant que touriste, des fois on tourne un peu en rond, et on est un peu déçu, alors que là, on nous montre directement l’essentiel.

GenSol : La particularité des (canapés) allemands ?

This text will be replaced

J.D. : Des gens assez décomplexés, j’ai trouvé. Cela peut arriver qu’on ressente une petite gêne avec des gens qui sont peut-être un petit peu plus réservés, alors que j’ai trouvé qu’en Allemagne, en général c’était des gens très relax. Je pense que ça vient aussi du fait qu’ils sont habitués à la colocation. Habiter ensemble, ce n’est pas vraiment un problème.

GenSol : Ton expérience la plus mémorable ?

This text will be replaced

J.D. : Il y’en a une à Berlin qui m’avait sciée : c’était une fille qui m’avait dit que je pouvais aller chez elle, alors qu’elle n’y était pas. Elle m’a expliqué où étaient cachées ses clés et je suis restée trois jours chez elle. C’était un appartement formidable, elle avait peint sur tous les murs, c’était vraiment génial. Sinon, il y’a pleins de choses incroyables, il y’a beaucoup de gens que j’ai retrouvé par la suite, des gens que j’avais hébergés, des Espagnols en France, à Calais en 2010, et finalement l’année dernière, on a été en stop de Vienne à Athènes ensemble. Mon meilleur ami à Vienne, je l’ai rencontré aussi en faisant du Couchsurfing.

Propos recueillis par Dorothée Haffner pour Génération Solidarité

Les principaux sites de couchsurfing :

- www.bewelcome.org

- www.couchsurfing.org

- www.hospitalityclub.org

13 Commentaires

  1. mguer133 8 février à 15 h 16

    il est fort dommage que vous mélangiez tout…
    couchsurfing, bewelcome ou hospitality club n’ont rien à voir les uns avec les autres!
    Le premier avait démarré sur une idée de bénévolat pour devenir une entreprise l’année dernière; le second est une plateforme ouverte sur la base de l’open source notamment, le dernier était une base intéressante jusqu’à ce quelle propose des locations…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE